logofka

mission Abou Rawach
© mission Abou Rawach

Créé en juin 2014 par l'institut Khéops, ce fonds de dotation a pour vocation de soutenir la Recherche en archéologie et promouvoir la Diffusion des connaissances sur les civilisations antiques de l’Égypte, de la Méditerranée et de l’Orient (Parution au JO du 14.06.2014 n°2485).

Soutenir la rechercheTT33

• En fédérant les besoins et les moyens autour de projets scientifiques ou culturels ;
• En apportant notre soutien à des travaux de recherches archéologiques, historiques ou philo-logiques ;
• En contribuant au déroulement des chantiers de fouilles et de restauration ;
• En collaborant à la préparation, la publication et la diffusion des travaux ;
• En accompagnant les jeunes doctorants durant leurs études par l’attribution de bourses.

Diffuser les connaissances

• En proposant des enseignements, conférences et voyages d’études destinés à des publics variés ;
• En participant à l'organisation de rencontres scientifiques, colloques, séminaires ou expositions ;
• En mettant à disposition des lieux, outils et méthodes de travail.

Nos valeursTT33resto

• Rigueur et sérieux scientifiques ;
• Approche globale et pluridisciplinaire ;
• Transmission du savoir adaptée aux divers publics, amateurs et spécialistes ;
• Partage des ressources ;
• Engagement à informer les donateurs et partenaires.

Fonds Khéops pour l'archéologie

• Éligible au régime du mécénat privé des particuliers et des entreprises, sous forme d’apports, de dons ou legs ;
• Dons ouvrant droit à des réductions d’impôts : 66 % du don déductible de l’IR pour les particuliers 60 % du don déductible de l’IS pour les entreprises ;
• Ce fonds a vocation à soutenir des activités d’intérêt général en attribuant des financements à des projets scientifiques ou culturels,  au travers d’institutions ou associations œuvrant dans ce domaine, ou en réalisant en interne certaines activités telles que la recherche et la diffusion des connaissances, confiées à l’institut Khéops.

Consulter le site du Fonds Khéops pour l'archéologie

Télécharger le bulletin de don au Fonds Khéops pour l'archéologie

La Tombe 33 – Tombe de PadiamenopéTT33ext

Au pied des falaises du cirque de Deir el-Bahari, se cache sous les sables du désert la plus grande et la plus mystérieuse des tombes d’Égypte. Avec ses vingt-deux salles, son labyrinthe de puits et de couloirs répartis sur trois niveaux, son développement de plus de trois cents mètres, et ses deux mille six cents mètres carrés de décor, la tombe du prêtre ritualiste Padiamenopé dépasse en ampleur celles des pharaons. Ni pharaon, ni prince, ni même vizir, Padiamenopé est, au milieu du VIIe siècle avant J.-C., un des personnages les plus éminents du Royaume d’Égypte. Ses fonctions auprès de Pharaon sont pourtant relativement modestes et se comparent à celles d’un secrétaire particulier. Ses titres sacerdotaux sont limités et se déploient loin des grands centres religieux. Padiemenopé n’est pas un politique, ni un homme engagé dans les mouvements de biens et de richesses. C’est essentiellement un savant, un homme d’étude, fier de son titre de "prêtre lecteur"…

Le projet de la Tombe 33, dirigé par le Professeur Claude Traunecker, est inscrit dans les programmes de l’Université) ; il est secondé par Isabelle Régen, de l’Université de Montpellier, spécialiste de la littérature funéraire, Lionel Schmitt, Université de Strasbourg, Silvia Einaudi, spécialiste des Livres funéraires de l’université de Milan, et Emmanuelle Burfin, médecin et anthropologue. Une collaboration avec la Humboldt-Universität de Berlin est prévue pour la prochaine campagne avec Daniel Werning, spécialiste du Livre de Cavernes. Les résultats des travaux et recherches sont présentés régulièrement par les membres de l’équipe au cours de rencontres scientifiques internationales, mais aussi en assurant des cycles de conférences et de cours. Un film relatant l’aventure de l’ouverture de la tombe a été réalisé par Thomas Weidenbach en 2005. L’édition des textes de la tombe (copies et traductions) est prévue en fascicules thématiques…

Actuellement, les crédits ordinaires de la recherche universitaire sont insuffisants pour assumer toutes les tâches programmées dans ce chantier, en particulier la mise en valeur du monument et du site. Des moyens techniques importants sont nécessaires : aération, éclairage, échafaudages, projecteurs et matériels informatiques pour la couverture photographique et l’édition, treuils sécurisés, masques respiratoires etc. Aussi, devons-nous faire appel au mécénat privé. L’association Mémoires d’Égypte gère la mission archéologique soutenue par le Fonds Khéops pour l'archéologie, fonds de dotation qui se veut un support pour réunir les aides et soutiens aux projets d’étude et de mise en valeur de cet extraordinaire monument. Les mécènes et donateurs au Fonds de dotation seront personnellement informés de l’avancement des travaux après chaque mission. Ainsi sera exaucé le souhait de Padiamenopé, transmettre aux générations futures la mémoire de sa civilisation…

Consulter la plateforme académique présentant la tombe thébaine 33

Télécharger le dépliant de "la Tombe 33 – Tombe de Padiamenopé"

Télécharger le bulletin de don à "la Tombe 33 – Tombe de Padiamenopé"