Présentation

Programme

L'ensemble des enseignements et des formations seront présentés d'ici quelques jours avec les tarifs pour la session 2020-2021. Ces divers cours ou cycle de conférences sont dispensés au sein de l'Institut Khéops dans nos locaux 42-44 rue du Fer à Moulin, à Paris, dans le 5e arrondissement.

 TOUS LES CYCLES DE COURS SONT ASSURÉS EN VISIOCONFÉRENCE  DURANT LA PÉRIODE DE PANDÉMIE COVID19 !

Depuis le mois de novembre, l’institut Khéops propose de participer aux différents cycles de cours à distance, avec le principe de la réunion en visioconférence. Chaque participant reçoit un lien l'invitant à se connecter au cours. N'hésitez pas à nous contacter pour rejoindre un cycle qui aurait déjà débuté ou pour vous inscrire à un nouveau cycle débutant en 2021 !  

Les enseignements proposés par correspondance sont les écritures hiéroglyphiques et hiératiques, et la langue du moyen-égyptien, ainsi que le lecture et traduction de nombreux textes littéraires, historiques et religieux.

Une brochure imprimée pourra être postée sur simple demande auprès de notre secrétariat.

 

Téléchargement du Programme de l'institut d'égyptologie "session 2020-2021 " au format PDF

 

Téléchargement du Bulletin d'inscription et les tarifs "session 2020-2021" au format PDF

 

Téléchargement du Mandat de prélèvement SEPA au format PDF

Session 2020-2021

Calendrier de la session

Dates des congés (durant lesquels les cycles sont suspendus, excepté les cours-ateliers) :

Moyen-égyptien

L’enseignement que nous proposons traite de l’égyptien du Moyen Empire, écrit en hiéroglyphes ou transcrit du hiératique en caractères hiéroglyphiques. Cette langue représente la langue classique de la culture égyptienne et a joui, à ce titre, d’une longue postérité, sous la forme d’un égyptien dit "de tradition". L’égyptien hiéroglyphique est presque exclusivement réservé aux textes gravés ou peints sur des parois de monuments, et fut employé des origines de la civilisation égyptienne jusqu’au IVe siècle de notre ère.

Cycle "écriture et grammaire"

Moyen-égyptien

Le premier cycle d’égyptien hiéroglyphique comprend trois années consacrées à l’étude de l’écriture et de la grammaire de l’égyptien classique. Chaque année comprend trente séances hebdomadaires d’une durée de deux heures. L’enseignement de la langue suit la progression de l’ouvrage Cours d’égyptien hiéroglyphique de Pierre Grandet et Bernard Mathieu (© Khéops, 2003). Dès la première année, il est proposé de traduire et d’analyser des extraits de textes du Moyen Empire, puis des textes complets durant la troisième année.

Des travaux pratiques, et notamment, l’explication des textes sont assurés par chaque égyptologue. Nous proposons aux participants qui le souhaitent, de se soumettre à un contrôle continu permettant de vérifier le progrès des connaissances. Ce dernier consiste à réaliser, après chaque leçon, l’exercice de version et thème correspondant. L'exercice est corrigé et noté par l'enseignant.

Première année

Dates et horaires proposés

• le jeudi de 16h à 18h, du 1er octobre 2020 au 17 juin 2021, trente cours assurés par Pierre Grandet.

Frais d'inscription : 600,00 € (pour toute inscription en cours d'année, les frais seront calculés au prorata du nombre de séances restantes, nous contacter !) 

S'inscrire en ligne

le jeudi de 16h à 18h,
du 1er octobre 2020 au 17 juin 2021

 
insc EH1

Deuxième année

Dates et horaires proposés

• le mardi de 19h à 21h, du 29 septembre 2020 au 15 juin 2021, trente cours assurés par Dominique Farout.

 

Frais d'inscription : 600,00 € (pour toute inscription en cours d'année, les frais seront calculés au prorata du nombre de séances restantes, nous contacter !)

 

S'inscrire en ligne

le mardi de 19h à 21h,
du 29 septembre 2020 au 15 juin 2021

 
insc EH2

Troisième année

Dates et horaires proposés

• le jeudi de 13h30 à 15h30, du 1er octobre 2020 au 17 juin 2021, trente cours assurés par Alain Fortier.

Frais d'inscription : 600,00 €  (pour toute inscription en cours d'année, les frais seront calculés au prorata du nombre de séances restantes, nous contacter !)

 

S'inscrire en ligne

le jeudi de 13h30 à 15h30,
du 1er octobre 2020 au 17 juin 2021

 
insc EH3

Initiation à l'écriture hiératique

Après avoir livré une méthode pour transcrire l’écriture hiératique (écriture manuscrite, hiéroglyphes cursifs), nous aborderons divers textes sous leurs formes originales, papyrus, ostraca ou cuves de sarcophages. Cette initiation propose de suivre une progression allant du plus simple au plus compliqué, en lisant les textes écrits en hiéroglyphes cursifs jusqu'aux manuscrits rédigés par des mains de scribes beaucoup plus linéaires. La connaissance du moyen-égyptien, écriture et langue (niveau fin de troisième année), est requise pour suivre cet enseignement.

Dates et horaires proposés

• le mercredi de 16h45 à 18h15, du 30 septembre 2020 au 16 juin 2021, trente cours assurés par Dominique Farout.

Frais d'inscription : 480,00 €  (pour toute inscription en cours d'année, les frais seront calculés au prorata du nombre de séances restantes, nous contacter !)

 

S'inscrire en ligne

le mercredi de 16h45 à 18h15, du 30 septembre 2020 au 16 juin 2021

 
initiation au néo-égyptien

Cycle « lecture et traduction »

Le cycle "lecture et traduction" s’adresse à toute personne ayant déjà acquis les bases de l’égyptien classique et désirant mettre en application ses connaissances de la langue en traduisant des textes extraits de l’anthologie égyptienne, ou s'initier à la lecture de l'écriture hiératique. Un grand choix de textes est proposé : classiques de la littérature, textes administratifs ou juridiques, autobiographies historiques, stèles et monuments…


Le Conte du Naufragé

Le célèbre Conte du naufragé est un classique de la littérature du Moyen Empire. Le texte, qui était sans doute, à l'origine, l'un des éléments d'un recueil de contes, se donne pour un récit autobiographique raconté par un "suivant excellent" à un "gouverneur". Le narrateur rapporte comment, s'étant trouvé le seul rescapé d'un naufrage en Mer rouge et ayant été jeté sur une île déserte, il y trouva de la nourriture et rencontra une divinité ayant l'apparence d'un gigantesque serpent… Nous vous proposons de traduire ce récit à partir de la transcription hiéroglyphique réalisée par Dominique Farout à partir du papyrus St-Péterbourg 1115.

Dates et horaires proposés

• le jeudi de 13 h 30 à 15 h 30, du 4 mars au 15 juin 2021, quinze cours assurés par Alain Fortier.

Frais d'inscription : 300,00 €

 

S'inscrire en ligne

le jeudi de 13h30 à 15h30,
du 4 mars au 15 juin 2021

 
conte du naufrage

La Stèle triomphale de Piânkhy

Cet enseignement de la langue égyptienne, de niveau avancé, s’adresse aux personnes qui ont déjà acquis de bonnes bases en écriture et grammaire du moyen-égyptien. La stèle de Piânkhy, datant du viiie siècle avant J.-C., a été découverte au Soudan, au temple du Gebel Barkal, en 1862 par un officier de Saïd Pacha. Cette grande stèle cintrée en granit gris se trouve aujourd'hui au musée du Caire. Le cintre est décoré d'un tableau représentant le roi trônant, entouré des vaincus. Le reste de la surface, de la face, du revers et aussi des deux tranches, est entièrement couvert d'un long texte épique qui relate les événements ayant conduit le roi kouchite Piânkhy à intervenir militairement en Égypte, en une sorte de "Guerre Sainte", afin de réunifier les Deux Terres au bénéfice d'Amon, bien entendu.

Dates et horaires proposés

• le mercredi de 14h30 à 16h30, du 30 septembre 2020 au 16 juin 2021, trente cours assurés par Dominique Farout.

Frais d'inscription : 600,00 €  (pour toute inscription en cours d'année, les frais seront calculés au prorata du nombre de séances restantes, nous contacter !)

 

S'inscrire en ligne

le mercredi de 14h30 à 16h30,
du 30 septembre 2020 au 16 juin 2021

 
insc égyptien par les monuments

Ramsès II par les textes

Nous vous proposons de traduire et commenter un choix de textes historiques datant du règne de Ramsès II. Après avoir étudié et traduit les textes relatifs à la bataille de Qadesh et débuté le texte du traité égypto-hittite de l’an 21 de Ramsès II, nous terminerons la traduction de ce texte avant d’aborder d’autres documents du règne. Nous nous pencherons notamment sur les textes relatifs aux mariages de Ramsès II avec des princesses hittites, suite logique de la conclusion du traité de paix, avant de nous tourner vers d’autres archives relatives à l’histoire du règne, notamment la fameuse "stèle de l’an 400". Nous en profiterons, comme à l’accoutumée, pour préciser divers points de grammaire néo-égyptienne.

Dates et horaires proposés

• le mardi de 14h à 16h, du 29 septembre 2020 au 22 juin 2021, trente cours assurés par Pierre Grandet (pas de cours les 2 et 9 févr. 2021).

Frais d'inscription : 600,00 €  (pour toute inscription en cours d'année, les frais seront calculés au prorata du nombre de séances restantes, nous contacter !)

S'inscrire en ligne

le mardi de 14h à 16h,
du 29 septembre 2020 au 22 juin 2021

 
textes historiques Ramses III

Histoire – histoire de l'art – archéologie – religion

Histoire de l’Égypte – les Ramsès

Ce cours d’histoire, qui s’étale sur trois années, permet d’appréhender de façon très approfondie l’histoire égyptienne dans les limites traditionnelles des trente dynasties pharaoniques (env. 3200 à 332 av. J.-C.). Durant cette session, nous aborderons l’Égypte des XIXe et XXe dynasties, période appelée "période ramesside" du nom de Ramsès II, le plus célèbre de ses rois. La vie et l’œuvre de celui-ci (comme la bataille de Qadesh et le traité de paix avec les Hittites) occuperont une grande partie de ce cours, mais nous y envisagerons aussi le règne de Ramsès III de la XXe dynastie et l’apparition des Peuples de la Mer, qui devaient contribuer à changer le monde que les Égyptiens du Nouvel Empire connaissaient, précipitant l’Égypte elle-même dans une crise annonçant les mutations de la Basse Époque ; une crise dont le fameux pillage des tombes royales à la fin de la période fut l’un des symptômes.

Dates et horaires proposés

• le mardi de 11h à 12h30, du 29 septembre 2020 au 26 janvier 2021, quinze cours assurés par Pierre Grandet.

Frais d'inscription : 270,00 €

S'inscrire en ligne

le mardi de 11h à 12h30, du 29 septembre 2020 au 26 janvier 2021

 
de la Prehistoire a la PPi

De Ramsès XI à Alexandre – sept siècles à expliquer (Cours reporté : nouvelles dates à confirmer !)

Les sept siècles séparant la fin du Nouvel Empire du début de la période gréco-romaine sont d’autant plus mal connus qu’ils correspondent à une époque tourmentée dont l’image est ternie par de nombreux préjugés. L’histoire de l’Égypte est alors ponctuée par une domination libyenne, une autre kouchite et deux perses, mais elle ne peut pour autant se résumer à un long déclin aboutissant à la fin de la civilisation pharaonique. Ces épisodes difficiles ne sont pas toujours synonymes de recul et ils sont en outre entrecoupés par des moments où le pays, redevenu indépendant, a renoué avec une certaine prospérité. L’enchaînement des événements reste néanmoins délicat à entrevoir, mais les progrès accomplis récemment dans ce domaine, permettent de s’en faire une idée beaucoup plus claire.

Dates et horaires proposés

• le jeudi de 14 h à 15 h 30, cours reporté !, dix cours assurés par Olivier Perdu.

Frais d'inscription : 180,00 €

S'inscrire en ligne

le jeudi de 14h à 15h30, du 7 janvier au 25 mars 2021

 
Cryptographie

Archéologie thébaine – Les temples de Karnak : le temple de Khonsou

Ce cycle approfondi d'archéologie égyptienne propose une description détaillée de l’immense complexe architectural du temple d’Amon-Rê à Karnak et de son histoire millénaire. Cette description cherche à mettre en avant les différentes périodes de son évolution et les grands ensembles monumentaux qui le composent. Après avoir étudié en détail le temple d’Amon-Rê et les monuments qui en dépendaient directement, puis avoir découvert les structures restaurées dans le musée en plein-air, nous avons décrit les monuments du domaine de Montou et de Naga Malqata. Nous vous proposerons, durant cette nouvelle session, la description détaillée des monuments des domaines de Mout et de Khonsou. La présentation du temple de Khonsou débutant fin mars 2021, nous vous donnons la possibilité de vous inscrire en cours d'année afin de poursuivre les dix séances qui lui seront consacrées

Dates et horaires proposés

• le vendredi de 11 h à 12 h 30, du 26 mars au 18 juin 2021, dix cours assurés par Pierre Grandet (pas de cours le 14 mai 2021)

Frais d'inscription : 180,00 €

S'inscrire en ligne

le vendredi de 11h à 12h30, du 26 mars au 18 juin 2021

 
Les Temples de Karnak

Histoire de l'art égyptien : de la Ve dynastie au début du Moyen Empire

Pour un profane, l'Égypte pharaonique semble avoir été une civilisation figée pendant des millénaires. Il n'en fut rien. En suivant un ordre chronologique et thématique, à l'aide de nombreuses illustrations, nous étudierons l'art égyptien et son évolution — statuaire, mobilier, décors et architecture. Nous dévoilerons les codes de lecture de l'art égyptien et la notion d'aspective. Nous analyserons les critères de datation. Pour ce faire, nous définirons les différentes sortes d'attribut, nous étudierons les techniques spécifiques et nous verrons comment reconnaître les styles et les modelés.

Dates et horaires proposés

• le lundi de 12 h à 13 h 30, du 28 septembre 2020 au 21 juin 2021, trente et un cours assurés par Bénédicte Lhoyer ou Dominique Farout.

Frais d'inscription : 560,00 €  (pour toute inscription en cours d'année, les frais seront calculés au prorata du nombre de séances restantes, nous contacter !)

S'inscrire en ligne

le lundi de 12h à 13h30, du 28 septembre 2020 au 21 juin 2021

 
droit Egypte

La politique étrangère de l’Égypte après le Nouvel Empire

Après le Nouvel Empire, l’histoire de l'Égypte dure presque un millénaire jusqu’à la perte de son indépendance, encore qu’elle subisse plusieurs périodes d’invasions étrangères. La politique étrangère des rois de cette période est très différente de celle du Nouvel Empire, dans la mesure où il ne s’agit plus de combattre à égal une autre grande puissance dans l’optique d'aboutir à un accord mutuellement avantageux, mais où il s’agit de tentatives de retarder l’absorption de l’Égypte dans les grands et puissants empires dont l’apparition marque la période (assyrien, babylonien, perse et grec), tout en s’alliant éventuellement à eux au gré des circonstances (pour lutter contre l’occupation par les rois nubiens de Koush, par exemple), et en instrumentalisant les États tampons de Canaân : Israël, Juda, Philistie.

Dates et horaires proposés

• le mardi de 11h à 12h30, 2 mars au 22 juin 2021, quinze cours assurés par Pierre Grandet.

Frais d'inscription : 270,00 €

S'inscrire en ligne

le mardi de 11h à 12h30, 2 mars au 22 juin 2021

 
de la Prehistoire a la PPi

Aux origines de la nécropole thébaine

Bien avant que ne s'épanouissent les célèbres nécropoles royales et privées, la rive ouest de Louqsor avait déjà un long passé. De l'Ancien Empire à la Deuxième Période intermédiaire, de nombreuses tombes ont modelé le paysage. Elles témoignent des expérimentations artistiques, architecturales et picturales, et des soubresauts de l'histoire de la Thébaïde avant le Nouvel Empire. Nous analyserons ainsi les différentes nécropoles, l'architecture des tombes et leur décor peint, mais aussi quelques temples comme celui de Montouhotep II à Deir el-Bahari ; l'objectif du cours étant de restituer ce que les Égyptiens avaient sous les yeux à l'aube du Nouvel Empire quand s'est développée, de manière exponentielle, l'architecture religieuse et funéraire à Thèbes.

Dates et horaires proposés

• le mardi de 14 h à 15 h 30, du 29 septembre au 20 octobre 2020, quatre cours assurés par Dominique Lefevre.

Frais d'inscription : 75,00 €

S'inscrire en ligne

le mardi de 14h à 15h30, du 29 septembre au 20 octobre 2020

 
Les Temples de Karnak

Le Ouadi Hammamat

À mi-chemin entre l’ancienne ville de Coptos et la mer Rouge, le Ouadi Hammamat est connu pour abriter mines d’or et carrières de grauwacke – une pierre d’exception autrement connue sous le nom de pierre de bekhen. Exploité pendant des millénaires, du prédynastique à l’époque romaine, le site est principalement connu pour sa "bibliothèque de pierre", des centaines de textes gravés et peints qu’ont laissés les membres d’expéditions, tout au long de l’histoire pharaonique. Sur la base de données archéologiques, géologiques ou encore épigraphiques, le cours proposera une immersion dans ces lieux, de sorte à esquisser l’histoire d’un site expéditionnaire sans pareil. De l’organisation des expéditions à la géographie mythique, nous aborderons des questions de l’ordre du pratique comme du symbolique, puisque dans cet espace liminal le simple mortel pouvait prendre part au divin.

Dates et horaires proposés

• le mercredi de 11h à 12h30, du 13 janvier au 10 février 2021, cinq cours assurés par Vincent Morel.

Frais d'inscription : 90,00 €

S'inscrire en ligne

le mercredi de 11h à 12h30, du 13 janvier au 10 février 2021

 
Les Temples de Karnak

Les noms des rois et les aléas du pouvoir de Narmer à Pharaon

Dès les prémices de l'écriture hiéroglyphique, le nom occupe une place primordiale. Dès cette époque, le roi n'est pas désigné par un simple anthroponyme. À l'aide de cas remarquables, nous montrerons la mise en place, l'évolution et les aléas de la titulature royale, reflet de la nature divine des souverains égyptiens et déclaration politico-religieuse. Nous évoquerons les jeux iconographiques exprimant le nom du roi. Nous verrons comment et pourquoi certains rois ont changé de nom au cours de leur règne, partiellement (Amenemhat Ier ou Thoutmosis III), ou parfois de façon radicale (Akhénaton, Toutânkhamon…). Nous nous intéresserons aussi à l'effacement du nom (usurpation ou damnation memoriae) et aux subterfuges permettant de citer le pharaon en cas d'incertitude politique.

Dates et horaires proposés

• le lundi de 14h30 à 16h, du 28 septembre au 9 novembre 2020, six cours assurés par Dominique Farout.

Frais d'inscription : 105,00 €

S'inscrire en ligne

le lundi de 14h30 à 16h, du 28 septembre au 9 novembre 2020

 
de la Prehistoire a la PPi

L'écriture égyptienne – supports, instruments et techniques

L’écriture, en particulier les hiéroglyphes, est l’une des manifestations les plus caractéristiques de la civilisation égyptienne. Rares sont les monuments et objets qui n’en portent pas les traces sous la forme d’un texte hiéroglyphique ou faisant appel à la calligraphie hiératique voire démotique. Nous aborderons les divers instruments d’écriture utilisés par les scribes (palettes, godets, calames, papyrus, etc.) ou par les sculpteurs, ainsi que les mentions de l’importance de l’écriture dans les sources documentaires égyptiennes, depuis les balbutiements prédynastiques jusqu’aux ultimes témoignages des époques ptolémaïque et romaine durant lesquelles de nouvelles langues comme le grec, et dans une moindre mesure le latin, seront usitées pour exprimer les décrets royaux et religieux.

Dates et horaires proposés

• le jeudi de 11 h à 12 h 30, du 19 novembre au 17 décembre 2020, cinq cours assurés par Alain Fortier.

Frais d'inscription : 90,00 €

S'inscrire en ligne

le jeudi de 11h à 12h30, du 19 novembre au 17 décembre 2020

 
de la Prehistoire a la PPi

Hâpy, l’inondation et les dieux

L’importance du Nil dans l’Égypte ancienne et moderne est une évidence à la fois géographique, historique et économique. Hâpy représente l’inondation bienfaisante dont le retour coïncide avec le Nouvel An. Dans ce cycle de conférences, je retiendrai principalement l’aspect mythique du fleuve à partir des sources religieuses dont l’Hymne au Nil et autres documents soulignant les interdépendances avec les divinités de la première cataracte (Khnoum, Satis et Anoukis) ainsi que Sépa de Kher-âha, sans oublier Osiris.

Dates et horaires proposés

• le jeudi de 11 h à 12 h 30, du 1er octobre au 12 novembre 2020, six cours assurés par Alain Fortier.

Frais d'inscription : 105,00 €

S'inscrire en ligne

le jeudi de 11h à 12h30, du 1er octobre au 12 novembre 2020

 
Cleopatre VII

Le Livre des Portes

Attesté pour la première fois dans la tombe inachevée d’Horemheb, le Livre des Portes succède au Livre de l’Amdouat dans le contexte des tombes royales du Nouvel Empire, sans le détrôner toutefois entièrement. Moins connu que le précédent, ce livre du monde souterrain doit sa désignation moderne aux portes qui jalonnent le parcours du dieu solaire tout au long des douze heures de la nuit. Ces portes ne doivent cependant pas être confondues avec celles des chapitres 144-147 du Livre des Morts : bien que gardées par des serpents, elles ne constituent pas un obstacle. L’apport vivifiant de la lumière solaire dans le monde souterrain est un leitmotiv de la composition, qui traite par ailleurs de la régénération de Rê dans ces mêmes profondeurs. Le cours s’attachera à présenter cette composition en se concentrant dans un premier temps sur l’aspect qu’elle adopte dans la tombe d’Horemheb où l’accent est mis sur les premières heures dominées par la Scène du Jugement.

Dates et horaires proposés

• le jeudi de 14 h à 15 h 30, du 5 novembre au 17 décembre 2020, sept cours assurés par Florence Barberio-Mauric.

Frais d'inscription : 125,00 €

S'inscrire en ligne

le jeudi de 14h à 15h30, du 5 novembre au 17 décembre 2020

 
Livre Amdouat

Nourrir les hommes et les dieux

En Égypte, le besoin de nourrir les vivants, les défunts er les dieux est évoqué sous de nombreuses formes dans les chapelles funéraires (scènes agricoles, d’élevage, de chasse, de boucherie, de boulangerie, de brasserie etc.) ou exprimé dans les formules d’offrandes, dans les comptes de rations alimentaires et dans quelques textes littéraires. Curieusement, seulement quelques sources témoignent des habitudes alimentaires et du goût des anciens Égyptiens. Ces informations portent sur les pratiques culinaires au quotidien ou sur la composition et la préparation des repas de fêtes destinés aux hommes et aux dieux.

Dates et horaires proposés

• le jeudi de 11 h à 12 h 30, du 7 janvier au 11 février 2021, six cours assurés par Alain Fortier.

Frais d'inscription : 105,00 €

S'inscrire en ligne

le jeudi de 11h à 12h30, du 7 janvier au 11 février 2021

 
Serpents

Les rituels de fondation des temples

Parmi les plus anciennes représentations de constructions égyptiennes se distinguent des bâtiments plus importants en dimensions qui correspondent à des temples. Le temple, élément fondamental de la civilisation égyptienne, est connu par de nombreux restes archéologiques depuis le prédynastique jusqu’à l’époque romaine. Bien souvent, un mauvais état de conservation permet d’accéder aux fondations du bâtiment et d’observer la disposition d’un ou de plusieurs dépôts d’offrandes que nous nommons dépôts de fondation. Les textes des temples ptolémaïques et romains présentent pour les plus importants une séquence rituelle correspondant à la fondation de ces temples. Par la confrontation de l’archéologie et de ce rituel de fondation, nous essaierons de comprendre les gestes préparatoires à la construction d’un temple en Égypte.

Dates et horaires proposés

• le jeudi de 11 h à 12 h 30, du 4 mars au 8 avril 2021, six cours assurés par Alain Fortier.

Frais d'inscription : 105,00 €

S'inscrire en ligne

le jeudi de 11h à 12h30, du 4 mars au 8 avril 2021

 
Fetes et processions

Osiris et le dieu soleil, garants de vie éternelle pour le défunt

Depuis l’Ancien Empire, le destin du défunt est étroitement lié à deux divinités : Osiris et le dieu soleil. En effet, on lit dans les Textes des Pyramides que la vie dans l’au-delà se déroule sous le signe de ces deux dieux, qui jouent un rôle déterminant dans le monde inférieur. D’un côté, le défunt souhaite partager le destin d’Osiris, qui s’est réveillé après la mort et qui réside au fond de la Douat, de l’autre, il aspire à suivre le parcours quotidien du dieu soleil (Khépri, Rê, Atoum), qui symbolise le passage cyclique de la naissance à la mort, jusqu’à la renaissance. À travers l’analyse de textes funéraires, hymnes et scènes figurées (attestés sur papyrus, stèles et dans les tombes), nous aborderons les principaux aspects solaires-osiriens qui caractérisent les croyances, les cultes et les pratiques funéraires de l’Égypte ancienne.

Dates et horaires proposés

• le mercredi de 11h à 12h30, du 31 mars au 12 mai 2021, cinq cours assurés par Silvia Einaudi.

Frais d'inscription : 90,00 €

S'inscrire en ligne

lle mercredi de 11h à 12h30, du 31 mars au 12 mai 2021

 
Rites funeraires

Les vaches : divinités égyptiennes

Après avoir abordé la place des principales divinités se manifestant sous la forme d’un taureau (Apis, Mnévis et Bouchis), nous évoquerons encore quelques divinités taurines plus rares comme Kemour d’Athribis ou le taureau de Chédénou. Mais, nous nous intéresserons surtout aux vaches sacrées comme Hathor, Hésat, Ahet, Sékhat-Hor, Méhetouret et leur importance dans les textes religieux et funéraires que nous allons explorer au cours de ces conférences.

Dates et horaires proposés

• le jeudi de 11 h à 12 h 30, du 15 avril au 10 juin 2021, six cours assurés par Alain Fortier.

Frais d'inscription : 105,00 €

S'inscrire en ligne

le jeudi de 11h à 12h30, du 15 avril au 10 juin 2021

 
Serpents

Archéologie de l’Asie centrale – le Tadjikistan protohistorique et antique – Cycle annulé et reporté !

Ce cycle de cours propose de replacer l’histoire du Tadjikistan dans son contexte géographique et historique large au sein de l’Asie centrale du Chalcolithique à l’Antiquité, autour de l’exposition "Au pays des fleuves d’or : archéologie du Tadjikistan" qui sera se tiendra au musée national des arts asiatiques Guimet à l'été 2021. Nous aborderons notamment les sites de Sarazm, de Takht-e Sangin, de Pendjikent, dont proviennent une partie des objets habituellement exposés au musée de Dushanbe et qui seront au cœur de l’exposition. La dernière séance sera consacrée à une visite guidée de l’exposition.

Dates et horaires proposés

• le vendredi de 14h à 15h30, du 4 au 25 juin 2021, quatre cours assurés par Johanna Lhuillier.

Frais d'inscription : 75,00 €

S'inscrire en ligne

le vendredi de 14h à 15h30, du 4 au 25 juin 2021

 
Rituels AC

Ateliers d'anthropologie égyptienne

Anthropologie corporelle – Corps et images du corps (suite) : ANNULÉ

Ces six ateliers, initialement prévus au printemps 2020 (annulés du fait de l'épidémie de COVID 19), viennent clore le cycle consacré au corps et à l’image du corps dans l’Égypte ancienne. Après une brève introduction résumant les deux cycles précédents, nous aborderons la notion de corps culturel, ce corps qui est parfois modifié, toujours vêtu, orné et paré. Puis, nous nous pencherons sur la transformation du corps mort en un corps animé, laquelle est au centre des préoccupations funéraires et religieuses des anciens Égyptiens. Les séances de l’après-midi permettront d'approfondir la notion d’images du corps en analysant notamment les différents réceptacles de momies. Nous étudierons plus précisément les cercueils et sarcophages du Nouvel Empire, de la Troisième Période intermédiaire et de la Basse Époque ; l’objectif étant de développer une méthode de lecture propre à ce type de documents.


• automne 2020 : entre nature et culture : le passage du corps nu au corps marqué, vêtu et paré ; préservation, transformation et animation du corps mort… (cercueils et sarcophages du Nouvel Empire à la Basse Époque).
• les 27, 28 et 30 octobre 2020, du mardi au jeudi de 10h à 12h30 et de 14h à 16h30, six cours-ateliers assurés par Marie-Astrid Calmettes.

Frais d'inscription : 220,00 € ANNULÉ


S'inscrire en ligne

les 27, 28 et 29 octobre 2020, du mardi au jeudi de 10h à 12h30 et de 14h à 16h30

 
anthropologie automne

Anthropologie des images égyptiennes – Ateliers annulés !

L’historien de l’art et anthropologue allemand Hans Belting est l’un des premiers à avoir posé la question de la pertinence d’une science anthropo- logique des images à rebours d’une histoire de l’art privilégiant les approches esthétique et technique. Lors de ces cours-ateliers, nous réfléchirons à la possible application de ce nouveau regard aux images de l’Égypte ancienne. Chaque séance comportera une première partie théorique et une seconde partie plus pratique, lors de laquelle les étudiants, s’ils le souhaitent, seront amenés à réfléchir et à étudier un certain nombre de documents à l’aide des outils théoriques précédemment exposés.


• hiver 2021 :la création des images et le rôle des prêtres-artisans ; la construction des images et la question de l’aspective ; la lisibilité des images.
• les 16, 17 et 18 février 2021, du mardi au jeudi de 10h à 12h30, trois cours-ateliers assurés par Marie-Astrid Calmettes.

Frais d'inscription : 110,00 €


S'inscrire en ligne

les 16, 17 et 18 février 2021, du mardi au jeudi de 10h à 12h30

 
anthropologie automne

• printemps 2021 : la visibilité des images et la question du spectateur ; la performativité des images et la notion d’images vivantes ; les modifications, les mutilations et les destructions.
• les 20, 21 et 22 avril 2021, du mardi au jeudi de 10h à 12h30, trois cours-ateliers assurés par Marie-Astrid Calmettes.

Frais d'inscription : 110,00 €


S'inscrire en ligne

les 20, 21 et 22 avril 2021, du mardi au jeudi de 10h à 12h30

 
anthropologie automne

• été 2021 : l’évolution des images, entre tradition et innovation ; la relation entre images, substituts et répliques ; les différents types d’images et leur classification.
• les 22, 23 et 24 juin 2021, du mardi au jeudi de 10h à 12h30, trois cours-ateliers assurés par Marie-Astrid Calmettes.

Frais d'inscription : 110,00 €


S'inscrire en ligne

les 22, 23 et 24 juin 2021, du mardi au jeudi de 10h à 12h30

 
anthropologie automne

Les rituels de passage dans l'Égypte ancienne – Ateliers annulés !

Théorisés pour la première fois par l’ethnologue français Arnold Van Gennep (1909), les rituels de passage rythment dans les sociétés premières les différentes étapes de la vie humaine. Qu’ils soient individuels ou collectifs, ils accompagnent "chaque changement de lieu, d’état, de position sociale et d’âge" et permettent de marquer les principaux moments de transition depuis la naissance jusqu’à la mort. Constitués de différentes phases en relation avec les symbolismes de mort et de renaissance, ces rituels ont pour but de maîtriser les changements qui semblent échapper à l’ordre normal des choses, afin de résoudre les tensions inhérentes à toute organisation sociale, résolution garante d’une cohésion de groupe essentielle à toute société humaine. Lors des cours-ateliers, nous aborderons les divers rituels de passage de l’Égypte ancienne en utilisant les outils de l’anthropologie religieuse


• hiver 2021 : rites et rituels, introduction ; le premier rite de passage qu'est la naissance ; le passage de l’enfance à l’âge adulte.
• les 16, 17 et 18 février 2021, du mardi au jeudi de 14h à 16h30, trois cours-ateliers assurés par Marie-Astrid Calmettes.

Frais d'inscription : 110,00 €


S'inscrire en ligne

les 16, 17 et 18 février 2021, du mardi au jeudi de 14h à 16h30

 
anthropologie automne

• printemps 2021 : l’intronisation du roi et sa réactivation ; l'« initiation » des prêtres ; la nomination des autres membres de l’élite (vizirs, artisans, etc.).
• les 20, 21 et 22 avril 2021, du mardi au jeudi de 10h à 12h30, trois cours-ateliers assurés par Marie-Astrid Calmettes.

Frais d'inscription : 110,00 €


S'inscrire en ligne

les 20, 21 et 22 avril 2021, du mardi au jeudi de 14h à 16h30

 
anthropologie automne

• été 2021 : les rites de passage en relation avec les années et les saisons ; l’ultime rituel de passage qu’est la mort ; les différents rituels de passages du monde de l'au-delà.
• les 22, 23 et 24 juin 2021, du mardi au jeudi de 14h à 16h30, trois cours-ateliers assurés par Marie-Astrid Calmettes.

Frais d'inscription : 110,00 €


S'inscrire en ligne

les 22, 23 et 24 juin 2021, du mardi au jeudi de 14h à 16h30

 
anthropologie automne

 

 

Cycle "Égyptien hiéroglyphique par correspondance"

La formule d’enseignement par correspondance s’adresse aux personnes habitant la province ou l’étranger, mais aussi, à celles résidant à Paris ou sa région, et qui ne peuvent assister à nos cours donnés rue du fer à Moulin, dans le Ve arrondissement à Paris. Le cours proposé a été conçu par Pierre Grandet et Bernard Mathieu, auteurs de la méthode d’égyptien hiéroglyphique enseignée à Khéops depuis octobre 1989. De même que pour les cours sur place, l'enseignement par correspondance comprend deux cycles.

Les inscriptions au cours par correspondance peuvent être faites à tout moment de la session 2020-2021. Le rythme d'étude n'est pas imposé, un niveau pouvant être suivi en six mois comme en deux ans ; nous conseillons, néanmoins, un travail régulier. Les corrections personnalisées des devoirs et traductions sont assurées durant toute la session excepté durant la période de fermeture estivale du secrétariat.

L'envoi des devoirs et traductions est fait habituellement par courrier postal et, si la demande en est faite, par email (pdf envoyés en pièces attachées).

Les frais d’inscription à une session de cours comprennent :

• en première année, l’envoi au moment de l’inscription du Cours d’égyptien hiéroglyphique (P. Grandet et B. Mathieu, nouvelle édition en un volume, © Khéops 2003) et d’un dossier comprenant quatre études de textes originaux commentés. Si vous êtes déjà en possession de l’ouvrage, son prix est déduit du montant des frais d’inscription ;

• en deuxième année, l’envoi au moment de l’inscription d'un dossier de douze études de textes originaux commentés. Si vous n’êtes pas en possession du Cours d’égyptien hiéroglyphique (P. Grandet et B. Mathieu, © Khéops 2003), il peut vous être expédié au moment de l’inscription

• en troisième année, l’envoi au moment de l’inscription d'un dossier de vingt études de textes originaux commentés (dont le Conte du Naufragé) ;

• en cycle lecture et traduction, l’envoi au moment de l’inscription des ouvrages et dossiers de commentaires (voir détails pour chaque texte étudié) ;

• pour toutes les années, la correction commentée des exercices ou traductions réalisées, ainsi que leur réexpédition par courrier.

Cycle écriture et grammaire

Le premier cycle comprend trois années consacrées à l’étude de l’écriture et de la grammaire de l’égyptien classique. Le support de cours principal est l’ouvrage Cours d’égyptien hiéroglyphique de P. Grandet et B. Mathieu (© Khéops, 2003) qui comprend la totalité des leçons de grammaire étudiées durant les trois premières années. Dès la fin de la première année, il est proposé de traduire et d’analyser des extraits de textes du Moyen Empire, puis des textes complets en troisième année (entre autres, le Conte du Naufragé).

Un contrôle continu permet de vérifier le progrès des connaissances. Il consiste à réaliser, après chaque leçon, l’exercice de version et thème correspondant, un nombre minimum de devoirs ou de traductions de textes devant nous être retournés durant la session. L'inscription à l'une des trois années du premier cycle peut se faire à tout moment de la session 2019-2020.

Première année

La première année s’adresse aux débutants, elle consiste en l’étude des Leçons 1 à 26 de l’ouvrage Cours d’égyptien hiéroglyphique (© Khéops, 2003), et la traduction de quatre extraits de textes présentés dans un dossier. Dès la réception des supports de cours, nous vous invitons à en suivre la progression, au rythme conseillé d’une leçon hebdomadaire. Chaque leçon contient un exposé de grammaire égyptienne illustré de nombreux exemples originaux, une liste de mots de vocabulaire, et un exercice de thème et version. Chaque exercice, dès qu’il nous est retourné, est corrigé par un de nos enseignants, qui commente sa correction.

Frais d'inscription, envoi de l'ouvrage inclu ("Cours d'égyptien hiéroglyphique" © Khéops 2003) : 460,00 €

Frais d'inscription, envoi de l'ouvrage non-inclu : 400,00 €

S'inscrire en ligne

Ouvrage inclus

460,00 €

Ouvrage non inclus

400,00 €

Deuxième année

La deuxième année s’adresse aux personnes ayant déjà suivi notre première année, ou ayant assimilé les données grammaticales comprises dans les premières leçons. Elle consiste en l'étude des Leçons 27 à 45 du Cours d'égyptien hiéroglyphique (© Khéops, 2003), et la traduction de douze extraits de textes présentés dans un dossier. Les leçons sont conçues de la même façon qu’en première année, et introduisent progressivement l’étude d’extraits de textes du Moyen Empire. Chaque étude est accompagnée d'un texte de présentation et de commentaires facilitant sa traduction (liste de mots de vocabulaire, précisions grammaticales…).

Frais d'inscription, envoi de l'ouvrage inclu ("Cours d'égyptien hiéroglyphique" © Khéops 2003) : 460,00 €

Frais d'inscription, envoi de l'ouvrage non-inclu : 400,00 €

S'inscrire en ligne

Ouvrage inclus

460,00 €

Ouvrage non inclus

400,00 €

Troisième année

La troisième année clôture ce premier cycle d’étude par correspondance. Elle consiste en l'étude des Leçons 46 à 55 du Cours d'égyptien hiéroglyphique (© Khéops, 2003), et la traduction de vingt extraits de textes originaux, dont la traduction intégrale du Conte du Naufragé (à partir de la transcription en hiéroglyphes du texte hiératique réalisée par D. Farout). Chaque étude est accompagnée d'un texte de présentation et de commentaires facilitant sa traduction (liste de mots de vocabulaire, précisions grammaticales…).


Frais d'inscription, envoi de l'ouvrage inclus ("Cours d'égyptien hiéroglyphique" © Khéops 2003) : 460,00 €

Frais d'inscription, envoi de l'ouvrage non-inclus : 400,00 €

S'inscrire en ligne

Ouvrage inclus

460,00 €

Ouvrage non inclus

400,00 €

Cycle lecture et traduction par correspondance

Le cycle « lecture et traduction » s’adresse à toute personne ayant déjà acquis, par ailleurs, les bases de l’égyptien classique et, désirant mettre en application ses connaissances de la langue en traduisant des textes extraits de l’anthologie égyptienne. Un grand choix de textes est proposé : grands « Classiques de la littérature », textes administratifs ou juridiques, autobiographies historiques, inscriptions de monuments… L’inscription à l’une de ces études de textes peut se faire à tout moment de la session 2019-2020.

Philologie – épigraphie – hiératique

Cet enseignement fait suite aux trois années du premier cycle d’écriture et grammaire du moyen-égyptien. Il permet d'approfondir les connaissances grammaticales et philologiques par l'étude d'un texte suivi du Moyen Empire, les Contrats d'Assiout. Elle propose ensuite de se familiariser avec l'épigraphie des documents par l'étude de textes gravés sur des stèles ou des parois de monuments. Enfin, une approche des textes manuscrits sous les formes originales, papyrus ou cuves de sarcophages, permet une initiation au hiéroglyphe cursif et à l'écriture hiératique.

Frais d'inscription : 460,00 €

S'inscrire en ligne

Texte inclus

460,00 €

Le Conte de Sinouhé

Le célèbre Conte de Sinouhé est le chef-d’œuvre incontesté de la littérature égyptienne du Moyen Empire. Le personnage principal, le dignitaire Sinouhé, contemporain de Sésostris Ier, évoque les grands événements de sa vie, le plus extraordinaire étant son long voyage en Asie, au pays Réténou. Nous vous proposons de traduire ce récit à partir de la plus récente publication du texte hiéroglyphique de R. Koch Die Erzählung des Sinuhe (Bruxelles, 1990) ouvrage expédié avec les commentaires facilitant sa traduction.

Frais d'inscription, envoi de l'ouvrage inclus ("Die Erzählung des Sinuhe") : 460,00 €

Frais d'inscription, envoi de l'ouvrage non-inclus : 420,00 €

S'inscrire en ligne

Ouvrage inclus

460,00 €

Ouvrage non inclus

420,00 €

Le Conte du Paysan Éloquent

Le Conte de l'oasien est un grand récit du Moyen Empire qui narre l'épopée d'un paysan de l'Oasis du Ouadi Natroun en route vers la vallée du Nil pour y vendre ses produits. Nous vous proposons de traduire ce récit à partir d'une version récente du texte hiéroglyphique expédiée avec les commentaires facilitant sa traduction.

Frais d'inscription : 420,00 €

S'inscrire en ligne

Texte inclus

420,00 €

Les Papyrus d’Héqanakhté

Appelé momentanément loin de son domaine, Héqanakhté, propriétaire terrien de la région de Thèbes à la XIe dynastie, se fait bien du souci pour sa famille. Les « papyrus d’Héqanakhté », découverts dans une tombe de Deîr el-Bahari, sont les fragments de cette correspondance, qui a inspiré à Agatha Christie l’un de ses plus étranges romans policiers, Death comes as the End (La mort n’est pas une fin). Le dossier comprenant les textes à traduire est expédié avec les commentaires facilitant leur étude.

Frais d'inscription : 260,00 €


S'inscrire en ligne

Texte inclus

260,00 €

La Prophétie de Néferti

Ce classique de la littérature égyptienne raconte une antique prédiction censée avoir été déclarée par un voyant, prêtre de Bastet nommé Néferti, au bon roi Snefrou. Nombreuses furent les misères qui s’abattirent sur le pauvre royaume d’Égypte jusqu’à l’arrivée providentielle d’un sauveur nommé Ameny. Nous vous proposons de traduire cette prophétie à partir d'une version récente du texte hiéroglyphique expédiée avec les commentaires facilitant sa traduction.

Frais d'inscription, envoi de l'ouvrage inclus ("Die Prophezeiung des Nfr.tj") : 220,00 €

 

S'inscrire en ligne

Texte inclus

220,00 €

La Satire des Métiers

La Satire des Métiers peut être considérée comme l’un des dix textes les plus importants de l’Égypte ancienne. Connu uniquement par des sources scolaires du Nouvel Empire, bien que sa composition remonte au Moyen Empire, il est le premier représentant de ce genre littéraire visant à comparer, à leur désavantage, les différentes activités humaines avec le métier de scribe, seul garant de fortune et de prestige social. Le dossier comprenant les textes à traduire est expédié avec les commentaires facilitant leur étude.

Frais d'inscription : 260,00 €

S'inscrire en ligne

Texte inclus

260,00 €

Les Maximes de Ptahhotep

Connues principalement par le Papyrus Prisse, les Maximes de Ptahhotep, qui se donnent pour la transcription d’un enseignement de la Ve dynastie, sont l’un des chefs-d’œuvre de la littérature sapientiale égyptienne. Rédigées dans une langue recherchée et grammaticalement parfaite, mises dans la bouche d’un sage vieillard, ces maximes, exposent à un jeune homme, les règles déduites d’une longue expérience, permettant de réussir une vie et une carrière selon les principes de la Maât. Le dossier, comprenant les textes à traduire, est expédié avec les commentaires facilitant leur étude.

Frais d'inscription : 420,00 €

S'inscrire en ligne

Texte inclus

420,00 €

Le Dialogue du Désespéré

Le Dialogue du Désespéré, qu’un homme fatigué de vivre entretient avec son ba est l’un des textes les plus singuliers – et les plus difficiles – de la littérature égyptienne. D’une grande richesse, il mêle de courtes fables à des descriptions qui nous permettent d’apercevoir quelques-unes des conceptions que les Anciens Égyptiens avaient de la psychologie humaine. Le dossier comprenant les textes à traduire est expédié avec les commentaires facilitant leur étude.

Frais d'inscription : 200,00 €

S'inscrire en ligne

Texte inclus

200,00 €

Le Livre de la Vache du Ciel

Gravé, au Nouvel Empire, dans un certain nombre de tombes de la Vallée des Rois, le Livre de la Vache du Ciel est un texte indispensable à la compréhension de la civilisation égyptienne, puisqu’il contient la version égyptienne du mythe du péché originel, cause du monde imparfait dans lequel les hommes vivent et de la nature mortelle de ceux-ci. Le dossier comprenant les textes à traduire est expédié avec les commentaires facilitant leur étude.

Frais d'inscription : 270,00 €

S'inscrire en ligne

Texte inclus

270,00 €

Les Lettres aux Morts

Les Anciens Égyptiens vivaient parfois des situations qu’ils estimaient trop difficiles pour être résolues ici-bas. Exceptionnellement, certains demandaient de l’aide dans l’au-delà, en écrivant à un défunt de leurs relations. Une douzaine de lettres, dites Lettres aux Morts, nous sont parvenues, témoignant de telles pratiques. La connaissance du contexte de l’écriture de certaines lettres facilitera sa traduction et son analyse. Le dossier comprenant les textes à traduire est expédié avec les commentaires facilitant leur étude.

Frais d'inscription : 220,00 €

S'inscrire en ligne

Texte inclus

220,00 €

Les fondateurs de la XVIIIe dynastie

La connaissance du moyen-égyptien permet un accès direct aux sources historiques relatives à la fondation de la XVIIIe dynastie, telles qu’elles sont recueillies dans les Urkunden der 18. Dynastie, de K. Sethe et W. Helck, et Historish-Biographische Texte der 2. Zwischenzeit und Neue Texte der 18. Dynastie, de W. Helck. Nous vous proposons de lire et traduire les autobiographies d’Ahmès fils d’Abana, d’Ahmès Pennekhbet ou d’autres encore, qui, sous les ordres d’Ahmosis Ier, Thoutmosis Ier ou Thoutmosis II, combattirent en Égypte puis en Asie pour la plus grande gloire de la monarchie et de son dieu Amon. Le dossier comprenant les textes à traduire est expédié avec les commentaires facilitant leur étude.

Frais d'inscription : 220,00 €

S'inscrire en ligne

Texte inclus

220,00 €

Les guerres de Thoutmosis III

Après le règne de Thoutmosis II, la politique de guerre des souverains de la XVIIIe dynastie connaît une parenthèse d’une vingtaine d’années, occasionnée par la régence et le règne personnel de la reine Hatchepsout (1479-1458). Dès sa prise de pouvoir effective, Thoutmosis III va conduire en Asie, une série de campagnes et de conquêtes telles que l’Égypte n’en avait jamais connues, et que n’égaleraient pas celles des pharaons de la XIXe dynastie. Ces hauts faits, qui devaient marquer tant les contemporains de Thoutmosis III que sa postérité, sont commémorés, notamment, dans les fameuses Annales de Thoutmosis III à Karnak. Le dossier comprenant les textes à traduire est expédié avec les commentaires facilitant leur étude.

Frais d'inscription : 220,00 €

S'inscrire en ligne

Texte inclus

220,00 €

Des Instructions au vizir au Décret d’Horemheb

Les "Instructions au Vizir" détaille avec précision les devoirs et les charges de la fonction vizirale. Préservé dans la tombe de plusieurs vizirs de la XVIIIe dynastie, la version la plus complète se trouve dans la fameuse tombe thébaine de Rekhmirê, vizir de Thoutmosis III. Le "Décret d’Horembeb", quant à lui, est connu par plusieurs stèles, dont la principale se trouve au revers du môle ouest du Xe pylône de Karnak. Il traite dans le détail des réformes administratives édictées pour régler les séquelles de l’épisode amarnien. Ces deux textes, qui sont nos principales sources sur le gouvernement et l’administration, contiennent une multitude de détails passionnants et souvent peu connus relatifs à la vie quotidienne des sujets du pharaon.

Frais d'inscription : 420,00 €

S'inscrire en ligne

Texte inclus

420,00 €

Les inscriptions de la tombe d’Ankhtyfy

Gravée sur sept piliers de sa tombe rupestre de Moâlla, l’autobiographie du nomarque Ankhtyfy retrace quelques épisodes de la guerre civile opposant pour le contrôle de l’Égypte, à la fin de la Première Période Intermédiaire, les princes de Thèbes aux rois hérakléopolitains. Nomarque d’Hérakléopolis pour le compte des seconds, Ankhtyfy accroît son territoire en s’adjugeant le nome d’Edfou, puis combat les troupes d’une coalition des nomes de Thèbes et de Coptos… Des textes complémentaires permettent d’éclairer le contexte historique et politique du récit, d’illustrer son échec et le succès concomitant des rois-nomarques de Thèbes dans l’entreprise de réunification de l’Égypte. Le dossier comprenant les textes à traduire est expédié avec les commentaires facilitant leur étude.

Frais d'inscription : 420,00 €

S'inscrire en ligne

Texte inclus

420,00 €

Une Stèle Juridique de Karnak

Cette stèle expose les modalités de la transmission de la charge de gouverneur de la ville d'El-Kab sous le roi Nebiryeraou de la XVIIe, époque où les Hyksos régnaient encore sur le nord de l'Égypte. Le texte fournit d'importants détails sur les institutions et les grandes familles de l'Égypte de cette période. Nous vous proposons de traduire cette stèle à partir d'une version récente du texte hiéroglyphique expédiée avec les commentaires facilitant sa traduction.

Frais d'inscription : 200,00 €

S'inscrire en ligne

Texte inclus

200,00 €

La Grande Inscription dédicatoire d’Abydos

Cette inscription, gravée sous Ramsès II en façade du temple de son défunt père Séthi Ier en Abydos, raconte comment le roi, lors d’un voyage à Thèbes dans la première année de son règne, découvrit l’édifice inachevé et à l’abandon, et ordonna immédiatement de remédier à cet état de fait. Par son texte et son vocabulaire, ce texte, d’une grammaire assez simple, représente une source majeure concernant l’architecture, l’administration des temples, et le culte des défunts dans l’Égypte ancienne. Le dossier, comprenant les textes à traduire, est expédié avec les commentaires facilitant leur étude.

Frais d'inscription : 260,00 €

S'inscrire en ligne

Texte inclus

260,00 €

Les inscriptions du Sinaï

Les membres des expéditions aux mines de cuivre et de turquoise du Ouadi Maghara et du Sérabit el-Khadim ont laissé un grand nombre d’inscriptions datant de l’Ancien Empire à la fin du Nouvel Empire. Elles nous informent sur les raisons de leur présence en ces lieux difficiles d’accès, sur l’organisation de ces expéditions et donc de la société égyptienne. La structure de ces textes évolue sensiblement au cours de la période. Ils sont présentés en fac-similés accompagnés de commentaires qui permettent la lecture des graphies particulières. Le dossier, comprenant les textes à traduire, est expédié avec les commentaires facilitant leur étude.

Frais d'inscription : 260,00 €

S'inscrire en ligne

Texte inclus

260,00 €

Adresses aux passants et Appels aux vivants

Depuis l’Ancien Empire, sur les parois des tombes et les stèles, les défunts s’adressent aux vivants afin que ces derniers respectent leurs sépultures et leurs inscriptions. Ils les invitent à faire des offrandes et réciter les formules funéraires. Dans ce sens, les morts menacent et promettent des bienfaits. Les variations des tournures témoignent de l’évolution des concepts funéraires. Le dossier, comprenant les textes à traduire, est expédié avec les commentaires facilitant leur étude.

Frais d'inscription : 200,00 €

S'inscrire en ligne

Texte inclus

200,00 €

Les contes du Papyrus Westcar

Le recueil des contes du Papyrus Westcar constitue une œuvre étonnante de la littérature classique égyptienne. En effet, il s'agit d'une parodie destinée à amuser un public averti. Le roi Khéops est entouré de ses fils qui, tour à tour, lui narrent les exploits de magiciens ayant vécu sous les plus augustes de ses ancêtres. Le prince Hordedef lui propose de rencontrer un magicien vivant, capable de prodiges extraordinaires. À partir de cet instant, la vie du pharaon Khéops bascule… Le dossier comprenant les textes à traduire est expédié avec les commentaires facilitant leur étude.

Frais d'inscription : 440,00 €

S'inscrire en ligne

Texte inclus

440,00 €

Les guerres de Kamosis

Le recto de la Tablette Carnarvon I et les Stèles I et II de Kamosis, découvertes à Karnak en 1932-1935 et 1954, permettent de reconstituer un épisode important de l’histoire égyptienne : les guerres par lesquelles Kamosis, dernier roi de la XVIIIe  dynastie, a préparé le terrain à l’expulsion définitive des Hyksôs par son successeur Ahmosis Ier autour de 1540 av. J.-C. En termes très vivants, ces sources racontent comment Kamosis a pu repousser la domination hyksôs vers le nord, tout en empêchant le roi hyksôs Apopi de nouer avec les souverains nubiens de Kerma, une alliance stratégique qui aurait pris en tenaille le royaume de Kamosis. Bien qu’il s’agisse d’une guerre d’unification, les textes présentent l’entreprise comme une croisade, laissant entrevoir par ailleurs un raid de Kamosis jusqu’à Avaris du Delta, la capitale des Hyksôs. Il est à noter que ces textes contiennent les premières mentions égyptiennes de chevaux, de chars et de charrerie, le cheval n’ayant été que récemment introduit au Proche-Orient. Le dossier comprenant les textes à traduire est expédié avec les commentaires facilitant leur étude.

Frais d'inscription : 260,00 €

S'inscrire en ligne

Texte inclus

260,00 €

 

Hymnes à la crue du Nil

La crue annuelle du Nil a représenté l’un des fondements essentiels de la civilisation pharaonique. Cet hymne du Moyen Empire, et dont la paternité est parfois attribuée à Khéty, l’auteur de la Satire des métiers et de L’Enseignement d’Amenemhat Ier, en célèbre la venue, évoquant à la fois le mystère de son origine, et ses bienfaits pour le pays. Le dossier comprenant les textes à traduire est expédié avec les commentaires facilitant leur étude.

Frais d'inscription : 200,00 €

S'inscrire en ligne

Texte inclus

200,00 €

 

Extrait du réglement intérieur

Article I – inscription en cours sur place
1 - Toute annulation intervenant moins de dix jours avant le début d'un cycle de cours ou d'une visite-conférence entraînera une retenue de 20 % des frais d’inscription.
2 - Au-delà de cette date, aucun remboursement ne sera possible, sauf cas de force majeure dûment justifiée [maladie grave, décès, ou déplacement professionnel prolongé en province ou à l’étranger, empêchant d’assister au(x) cours choisi(s)…].
§ 3 - Le montant du remboursement sera alors calculé au prorata du nombre d’heures de cours restant à suivre à partir de la date de réception d’un avis écrit.

Article II
1 - L’administration se réserve le droit de retarder ou d’annuler un cours qui ne compterait pas un nombre suffisant d’inscrits ou de modifier les horaires pour des raisons ad­mi­nis­tra­tives (un minimum de douze participants par cours).

Article III – inscription en cours par correspondance
1 - Toute annulation intervenant plus de huit jours après l'envoi de la confirmation d'inscription, entraînera une retenue de 20 % des frais d’inscription et de la totalité de la valeur des supports de cours déjà expédiés.
2 - Au-delà d'une durée de trois mois après la date d'inscription, aucun remboursement ne sera possible, sauf cas de force majeure dûment justifiée (maladie grave, décès, ou déplacement professionnel prolongé en province ou à l’étranger, empêchant de pour­suivre l’étude du cours choisi). Le montant du remboursement sera alors déduit d'une retenue de 30 % des frais d’inscription, de la totalité de la valeur des supports de cours expédiés et du prorata des exercices déjà corrigés et retournés.

Tarif réduit
Les collégiens, lycéens et étudiants bénéficient d'une réduction de 25 % sur le montant des frais d'inscription – étudiants de moins de 26 ans (sur présentation de la carte d’étudiant – joindre une photocopie à l’inscription).

Mode de paiement des frais d’inscription
Le montant total des frais doit faire l’objet d’un paiement unique au moment de l'inscription, par carte bancaire, paiement en ligne via Paypal, chèque bancaire ou postal, ou mandat à l’ordre de l'Institut Khéops. Néanmoins, nous vous proposons deux modes de paiements échelonnés :
• un paiement en "trois fois sans frais" avec une carte bancaire. Le premier paiement a lieu au moment de l'inscription et les deux autres sont effectués au début des mois suivants.
•un paiement par deux ou trois chèques datés du jour de l’inscription, qui seront encaissés au plus tard durant les deux ou trois mois suivant le mois de l’inscription.